jeudi 8 août 2019

Vers un nouveau Yalta

Vers un nouveau Yalta


Recueil de chroniques géopolitiques 2014-2019



EAN 9782376040330
Sigest, 2019, 304 p. 15x21cm, 17 €
Commandes
Lalibrairie.com Amazon.fr Fnac.com

ou chez votre libraire


Yalta n’est plus. Un nouveau partage du monde est en train de se structurer. La France et l’Europe veulent-elles en être les acteurs ou les spectateurs ? La mise à sac du Moyen-Orient par l’Occident, les défis migratoires, sécuritaires et culturels, l’éclatement des mécanismes multilatéraux, les utopies pacifistes, le terrorisme multicéphale et nos graves incohérences vis-à-vis de l’islamisme radical, mais aussi le réveil des nations et des peuples, l’affirmation de nouvelles puissances ou la résilience d’anciennes que l’on a voulu enterrer trop vite, tous ces processus dessinent des lignes de faille et de crête de la réalité internationale qu’il nous faut d’urgence regarder avec lucidité, pragmatisme et humanité. Pour favoriser l’apaisement du monde, la moraline est inopérante ou franchement contreproductive. Elle n’est même pas un placebo, bien plutôt un diffuseur de violence.
Les chroniques et tribunes rassemblées dans cet ouvrage éclairent les principaux évènements internationaux des cinq années passées et dissèquent sans concessions ni dogme la complexité des nouveaux équilibres mondiaux. Elles tracent les contours d’une réforme de la politique étrangère française et les chemins d’alliances souhaitables pour permettre à l’Europe de comprendre enfin que la préservation de la souveraineté de ses membres, loin d’être un handicap singulier, est un atout collectif qui peut peut-être encore la sauver de la double dévoration qui la guette.



Docteur en Sciences politiques, auditeur de l’IHEDN, colonel dans la réserve opérationnelle des armées, géopolitologue, Caroline Galactéros a longtemps travaillé dans l’évaluation et la prospective stratégiques pour les Services de l’Etat. Elle dirige le cabinet d’intelligence stratégique PLANETING et préside le Think and Action Tank GEOPRAGMA qu’elle a fondé en 2018 et qui se consacre à la promotion du réalisme éthique en relations internationales.