jeudi 14 janvier 2021

Pour un ordre international différent

Pour un ordre international différent

Une grande ambition pour la France et l’Europe

 

Sous la direction de CRI (Centre de réflexion interarmées)

 


© Sigest, 2021

EAN 9782376040460

Europe & Orient. Hors-série. Vol.4

ISSN : 2265-5409

contact : info @ sigest . net



ou par ce lien :

https://www.paypal.me/sigest


OTAN, États-Unis, ces amis qui vous veulent du bien…

 

Trente ans après la fin de la guerre froide, les grands équilibres stratégiques sont désormais remis en question tant par la lutte pour l’hégémonie mondiale qui s’amorce entre la Chine et les États-Unis que par l’émergence de nouvelles puissances régionales.

          Partout dans le monde la multiplication des foyers de crises d’ampleurs croissantes, le réarmement quasi généralisé des puissances moyennes ainsi que des grandes puissances et la volonté américaine de se dégager des contraintes du multilatéralisme, fragilisent les grandes organisations internationales, en particulier l’ONU et l’OSCE.

Dans ce contexte, l’Europe, peut-elle indéfiniment se contenter de la tutelle américano-otanienne au double risque de sortir de l’histoire et d’être entraînée dans une conflagration qui n’est pas la sienne?

La France, de par sa position stratégique particulière au sein de l’Union Européenne, n’a-t-elle pas le devoir, grâce à ses liens historiques avec la Russie, de tenter de rééquilibrer les relations entre les États-Unis, l’UE et la Russie?

C’est à travers des analyses sans concessions dont les auteurs sont pour la plupart d’anciens militaires ayant eu à traiter de ces questions, tant sur le terrain qu’au sein des grandes organisations internationales, que le lecteur se fera une idée précise de «l’état des lieux» dangereusement dégradé de la situation internationale, avant d’aborder en synthèse le rôle que la France devrait avoir l’ambition d’assumer pour la paix en Europe.

           «Gardez-moi de mes amis! Quant à mes ennemis, je m’en charge!»

(Antigone II roi de Macédoine, 221 av. J.-C.)