mardi 24 juillet 2018

Occident et Islam - Tome II

PARU

La suite tant attendue du livre best-seller de 

Youssef HINDI

OCCIDENT et ISLAM

TOME II


Le paradoxe théologique du judaïsme
Comment Yahvé usurpa la place de Dieu





Éditions SIGEST
EAN 9782376040132
328 pages, 15x21cm, avec 10 images/cartes couleurs, 19,95 € + port



Pour vos commandes
merci de saisir vos prénoms, noms et adresses
TOUT EN MAJUSCULE


 





Loin de remettre en cause le monothéisme, voici un récit historique inédit du dévoiement de l’idée monothéiste par un groupe d’Hébreux qui a cru bon d’adopter puis d’imposer au peuple d’Israël une divinité qui lui était alors inconnue, Yahvé. Celui-ci s’est substitué, à la suite d’un lent processus, à El, le Dieu d’Abraham, des Patriarches et des prophètes.


Contrairement à une idée répandue, les Hébreux n’ont pas inventé le monothéisme, mais une partie d’entre eux l’a dévoyé. C’est ce que démontre Youssef Hindi, après avoir remonté la trace de la croyance en un Dieu Unique dans l’Antiquité la plus reculée. L’enquête nous mène aux tous débuts de l’Histoire, aux deux extrémités du Croissant fertile, de Sumer à l’Égypte, en passant par Canaan.


Il nous fait découvrir les preuves écrites de la croyance en Dieu, Unique et Universel, antérieures à la Torah de plus d’un millénaire. Malheureusement le monothéisme, présent dans la Torah originelle, fut perverti par la confusion opérée entre un dieu tribal, Yahvé, et le Dieu Universel, El. Cette usurpation a donné naissance au judaïsme et à son paradoxe théologique : l’universalisation d’un dieu tribal, avec des conséquences historiquement dévastatrices.


Pour les règlements par chèque, à l'ordre de : 

Editions SIGEST
29 rue Etienne Dolet
94140 Alfortville -F

contact : [editions] [@] [Sigest.net]
supprimez les crochets et les espaces.


jeudi 5 juillet 2018

La Nouvelle Entreprise

Valérie BUGAULT

La NOUVELLE ENTREPRISE
Géopolitique de l'entreprise



EAN 9782376040118, 152p, 15x21cm, 14,95 €

Pour vos commandes merci de saisir vos noms et adresses tout en majuscule



Alors que le vaste mouvement actuel de prétendue «modernisation du droit» ne cesse de rabaisser l’État pour le voir disparaître, la modernisation que nous proposons ici a pour objet de remettre l’État à sa véritable place, celle d’un garant du bien commun, d’un régulateur des appétits individuels et catégoriels. Il s’agit, tout simplement, d’appliquer à l’entreprise les préceptes de séparation des pouvoirs — que les Américains appellent Checks and Balances — que Montesquieu a, à tort et délibérément, consacrés à l’organisation politique des États. Si l’État et le pouvoir politique qui le sous-tend ne doivent pas être dilués, sous peine de perdre leur raison d’être, le pouvoir économique qui se cache derrière les multinationales a, tout au contraire, grand besoin de faire l’objet d’une limitation. À cet effet, il importe d’opérer une distinction juridique entre les différents participants de l’entreprise et de rééquilibrer les forces en présence afin, dans un second temps, d’établir clairement les responsabilités de chacun de ces participants.

La théorie juridique unitaire de l’entreprise présentée dans ce livre, sans nuire aux petites et moyennes entreprises (PME), est de nature à faire disparaître la puissance politique cachée derrière les «galaxies opaques» que sont les «groupes économiques». «L’entreprise nouvelle norme» rendra au «fait politique» la place qui est, de droit, la sienne et qu’il a malencontreusement, et depuis trop longtemps, abandonnée au profit du «fait économique» anonyme.

Ce renouveau juridique de l’entreprise actera un retour de «l’ordre naturel», c’est-à-dire d’une organisation politique et sociale viable, compatible avec le concept de civilisation. Ce nouvel ordre politique rendra, à son tour, possible un renouveau géopolitique.


Valérie Bugault est docteur en droit de l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne. À l’occasion de sa thèse portant sur le droit de l’entreprise, elle a élaboré une théorie juridique unifiée, qualifiée « d’iconoclaste », de l’entreprise. Elle a travaillé comme avocate fiscaliste dans le domaine des prix de transfert ainsi qu’en droit fiscal interne avant de cesser sa carrière d’avocate pour se consacrer à l’analyse des problématiques de géopolitique économique.


Saint Hugues de Cluny - BD


Saint Hugues de Cluny

Tome-1

par Eugène DAMIENS

EAN 9782376040156, Editions SIGEST
17x24 cm, 60 pages, 12 €, frais d'envoi 3,50 €

Commandez-ici
***
***



Mille ans nous séparent bientôt de la naissance de Saint Hugues et cependant son souvenir demeure. Les pierres ont gardé sa mémoire, les bibliothèques, ses manuscrits et ses enluminures.


Il fallait un immense artiste pour ressusciter ce moine né à Semur en Brionnais, en 1024, père abbé de l’abbaye bénédictine de Cluny à 20 ans et pendant 60 ans. Sous son abbatiat l’ordre de Cluny va s’étendre à toute l’Europe, de l’Angleterre à la Pologne et de l’Allemagne à l’Italie et à l’Espagne. Ce missionnaire fut aussi un bâtisseur. Il met en chantier la troisième abbatiale de Cluny qui deviendra au début du XIIIe siècle la plus grande église de la chrétienté jusqu’au XVIe.


Eugène Damiens dessine comme les moines de l’abbaye, avec la même foi et la même exigence. Ce qui fait de cette bande dessinée un trésor d’enluminures médiévales.


Stéphanie Bignon