mardi 21 août 2018

Théorie structurale de la monnaie

Théorie structurale de la monnaie
et applications

Jean RÉMY

EAN 9782376040170, 124p, 15x21cm, Ed. Sigest, 12 euros

Parution 3 septembre 2018

Réservez votre exemplaire dès aujourd'hui pour le recevoir en priorité
Merci de saisir vos noms et adresses tout en majuscule




Lorsque le dollar, monnaie de l’Empire, a été coupé de toute référence à l’or en 1971, les détenteurs des pouvoirs académique et politique ont réagi d’une façon inappropriée en s’engageant dans une entreprise de dérégulation et de libéralisation de la finance et en réaffirmant une confiance aveugle dans les mécanismes de marché, alors que les opérateurs de ce marché étaient déjà en situation de le contrôler, et que de la monnaie, objet des transactions, ne pouvait plus à aucun titre, relever du concept de marché. Elle était en effet définitivement confirmée comme une institution, et non plus comme un bien.

La lecture, partielle ou complète de ce livre, change définitivement le regard que l’on porte à certaines idées reçues extrêmement répandues et souvent inconscientes, que l’on appelle des paradigmes, et comme le souligne le préfacier, « ce livre pose le socle théorique d’un futur combat libérateur pour les peuples contre les réseaux oligarchiques mondiaux ». Il ouvre des perspectives considérables qui permettront de développer de nouveaux outils, de nouvelles méthodes, pour corriger les dérives du système monétaire et financier actuel, le rendre plus juste, plus sécurisé, plus efficient, plus neutre dans ses interactions avec l’économie réelle.




Jean Rémy, ancien banquier international, spécialiste des systèmes d’information bancaire, il a créé il y a une trentaine d’années la théorie structurale de la monnaie qui a de nombreuses applications. Aujourd’hui en retraite, il est conférencier, et milite pour une moralisation de la finance et de la banque.







vendredi 10 août 2018

Guide touristique : Arménie

GUIDE ARMÉNIE 
Les lieux les plus réputés 
et le bloc-notes du touriste

EAN 9782376040163 Editions Sigest, 12x17 cm, 112 p., 11,95 euros

Pour vos commandes merci de saisir vos noms et adresses tout en majuscule



POURQUOI FAUT-IL VISITER L’ARMÉNIE ? 

Il y a au moins trois raisons.

1. Comme vous le savez, lors du Déluge, l’Arche de Noé, après avoir navigué durant 150 jours, s’échoua sur le Mont Ararat. Qui donc ne voudrait pas voir de près cette montagne qu’on appelle aussi Massis.

2. Les racines du christianisme se situent en terre d’Arménie, puisque le christianisme fut proclamé religion d’État dès 301. C’est donc un lieu de pèlerinage pour tout chrétien. 

3. Si l’Arménie est surnommée Paradis terrestre ce n’est pas par hasard. La Bible cite quatre fleuves qui prennent source dans le Paradis terrestre : l’Euphrate, le Tigre, le Pisôn (aujourd’hui le Tjorokh) et le Gihôn (aujourd’hui l’Araxe). Géographiquement c’est bien le Plateau arménien qui correspond au Paradis terrestre cité dans la Bible. Qui donc ne voudrait visiter le Paradis terrestre ? 

Il y a aussi beaucoup d’autres raisons pour visiter l’Arménie, parlons d’une seule raison : il y a quelque 25 siècles que les Arméniens ont inventé le pain au levain. Jusque-là le lavach ne tenait pas sur les parois du tonir (four à pain en forme de puit) et tombait au fond du trou en se consumant sur la cendre. 
Alors pourquoi ne pas visiter notre pays qui a des traditions très anciennes pour cuire le pain. On pourra aussi goûter des produits bios et des fruits savoureux.

ALORS, BIENVENUE EN ARMÉNIE !




jeudi 9 août 2018

En l'An 68


En l’An 68

Trublions, enragés & messianiques
ouvrent le bal du Diable sous l’enseigne de la postmodernité


Jean-Michel VERNOCHET





EAN : 9782376040194, Editions Sigest, 136 pages, 12x18cm, 12 euros  

merci de saisir vos noms et adresses tout en majuscule



Mai 68 fut une véritable Révolution et non un chahut d’étudiants. Une révolution mondiale qui à l’opposé de 1917 a pleinement réussi et vu le triomphe posthume de Trotsky. À savoir l’échec du marxisme-léninisme qui avait érigé la classe ouvrière en idole messianique. Le joli mois de Mai consacra lui, les théories freudo-marxistes d’Herbert Marcuse et ultra libérales de Milton Friedman, les Écoles de Francfort et de Chicago s’étant combinées pour former un mélange détonnant et changer la face du monde.

Les minorités agissantes devinrent les forces subversives porteuses de l’assomption eschatologique. Le messianisme révolutionnaire n’a en vérité jamais visé l’émancipation des hommes, mais uniquement la destruction de l’ordre existant. Le prolétariat russe n’aura été ainsi entre les mains des bolchéviques qu’un instrument… La Terreur rouge de 1918 le récompensera de sa crédulité à coups d’exécutions massives, de famine et de goulag. Au demeurant la révolution ultra libérale-libertaire conduit tout aussi inéluctablement à l’élimination des classes laborieuses par le déclassement et le chômage de masse.

Cinquante ans après, les protagonistes de l’émeute soixante-huitarde, trotskistes et maoïstes, sont devenus les grands passeurs de l’hédonisme californien, se faisant les agents les plus actifs de l’américanisation du Vieux continent et au-delà, de sa tiers-mondisation. Ils furent aussi généralement d’ardents promoteurs idéologiques des guerres destinées, au nom de la Démocratie et des Droits de l’Homme, à diffuser le monothéisme du marché, nouvelle religion annonciatrice d’une Gouvernance mondiale en progestation assistée.

Tous ou presque occupent aujourd’hui des postes de contrôle politiques, culturels, universitaires, médiatiques d’où ils ont avec succès engagé la grande mutation du paradigme sociétal et culturel du monde occidental. Soit la négation absolue de toutes les références métaphysiques ayant servi jusqu’à ce jour de base à la civilisation.